Tuesday, June 14, 2022

Les 9 jours du cafard, Jean-François Pré, editions Lajouanie

 



Lors d'une dispute, l'amant du président est mort.

L'hôtesse de ce visiteur estimable  décide de détourner les soupçons, elle convoque l'ex-commissaire Langsamer, enquêteur hors-pair et l'envoie résoudre un improbable défi....

Mais n'a-t-elle pas précipité la chute de son ami en agissant ainsi ? 


Deauville, l'univers des courses, des haras...

Un luxe, un décor feutré où les non-dits sont multiples. Où les histoires de sexe, d'argent et de pouvoir s'entremêlent, où il suffit d'un rien pour tisser et détisser une réputation.


Avec Langsamer, ne vous attendez pas à une course contre la montre, mais plutôt à un personnage digne de Columbo, cet enquêteur que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. C'est un enquêteur hors-pair, esprit acéré, amateur de bonne chaire. Langsamer sait observer, débusquer la moindre parcelle de vérité, il n'éveille pas la méfiance, mais repère les moindres failles de ses interlocuteurs et déduit. Dialogues vivifiants, personnages hauts en couleur forment le corpus d'une intrigue où l'on apprend beaucoup sur l'univers des chevaux, les ventes de yearlings, les petites magouilles. Et c'est un plus. C'est un roman dont on se délecte peu à peu, dont on savoure le style entraînant. Car Jean-François Pré (que je suivais le dimanche matin lors des courses hippiques), sait emmener son lecteur. 


Assurément un vrai plaisir, une réussite. 


No comments: